Actualités

Pr Nicolas Reyns

Visualisation peropératoire et connectome : Nicolas Reyns, co-fondateur d’Hemerion, présentera son expérience dans l’utilisation des fluorophores et des molécules photosensibles en neurochirurgie

Les 6 et 7 décembre, Hemerion sponsorise une conférence organisée par la Society for Neuro-Oncology (SNO). Nicolas Reyns, professeur au Centre Hospitalier Universitaire de Lille et cofondateur d’Hemerion, y participera pour partager l’expérience acquise par nos équipes et les innovations développées pour améliorer les résultats de la neurochirurgie  avec l’utilisation de molécules photosensibles.

La conférence virtuelle, présidée par le Docteur S. Brem, de l’Université de Pennsylvanie et le Professeur C. Hadjipanayis du Mount Sinai Health System, rassemblera de nombreux neurochirurgiens européens et américains de premier plan. Elle sera consacrée à la visualisation peropératoire des tumeurs du cerveau par fluorescence, notamment les technologies permettant les résections les plus étendues et les plus sûres. La conférence abordera aussi la connectomique et les mécanismes de communication de la substance blanche – deux clés pour mieux comprendre les progressions des gliomes, la neuroplasticité et les conséquences fonctionnelles de la neurochirurgie.

Nicolas Reyns, cofondateur d’Hemerion, partagera sa longue expérience de l’utilisation de Chirurgie guidée par la Fluorescence appliquée aux résections des tumeurs du cerveau dans le traitement des glioblastomes. Le Professeur Reyns dirige le département de Neuro-Oncologie du Centre Hospitalier Universitaire de Lille et a signé plus de 100 articles de recherche dans sa spécialité.

Il présentera aussi les résultats prometteurs obtenus dans le cadre de l’essai clinique Indygo, promu par le Centre Hospitalier Universitaire de Lille. Cet essai clinique vise à évaluer la faisabilité et la sécurité de la technologie Hemerion, qui est en partie développée sur l’association d’une molécule utilisée pour la Chirurgie Guidée par la Fluorescence : l’acide 5-aminolévulinique (5-ALA).

La technologie Hemerion combine les effets photosensibles du 5-ALA avec des technologies photodynamiques innovantes qui ne tuent que les cellules cancéreuses, partout où la lumière pénètre. La première application de cette technologie vise le glioblastome, le cancer du cerveau le plus agressif, en complément du standard de soin actuel.